Le temps des résolutions

Le temps des résolutions - Travis Carpenter

Je devais être plus soucieux de mon apparence, car j’avais pris un peu de poids. Ces derniers mois, je n’avais pas pu faire de sport, mon emploi du temps ne me le permettait pas. J’avais consommé de la nourriture grasse, et je l’avais engloutie sans y prendre du plaisir. J’avais, pendant ces semaines, oublié d’équilibrer mes repas avec des légumes. Toutes ces règles simples, je ne les avais pas suivies. Comme j’avais quelques jours de repos de prévus, j’ai profité de ces moments de tranquillité pour revoir ma façon de me nourrir et de bouger. J’ai commencé un programme de remise en forme dès le premier jour. Une meilleure répartition de mes repas dans la journée, une consommation accrue de fruits et de légumes, des exercices physiques dès le réveil étaient mes objectifs. Non seulement, je voulais les atteindre, mais je voulais qu’ils se transforment en habitudes quotidiennes.

C’était une belle journée, pleine de bonnes résolutions, qui commença, ce samedi. J’avais seulement oublié que j’avais promis à ma sœur que je la retrouverais pour dîner ensemble dans un restaurant. Elle me le rappela, heureusement, et je me suis préparé au plus vite, tout en m’interrogeant sur les produits proposés dans l’établissement où j’allais. Par chance, ils avaient des mélanges de carottes, de pousses de soja, de graines et de poisson, en entrée. Pour le plat suivant, j’ai hésité entre le riz à l’indienne et une blanquette de dinde. Le premier choix était plus sage, le second l’était moins, mais mon imagination me montrait une assiette pleine de cette délicieuse viande et de sa sauce. Je fus moins raisonnable que prévu, mais et c’est le plus important, je me suis délecté d’un plat merveilleux.

Je n’ai pas pris de dessert, même si j’étais très tenté par la tarte qu’Isabelle avait prise. Elle me demandait mon avis sur une entreprise de remplacement toiture Montréal qu’elle devait engager. J’ai promis de demander à Mathias, qui est amené régulièrement à en rencontrer. Notre conversation partit sur les derniers modèles d’autocuiseurs. Nous voulions en offrir un modèle performant à notre mère pour son anniversaire, mais nous ne parvenions pas à nous décider sur celui que nous achèterions. Nous avons opté pour une marque connue avec un service après-vente de bonne qualité. Lorsque vint le moment de nous séparer, je lui ai demandé sa recette d’œufs au lait, que j’aime plus que tout au monde en matière de dessert.